Biographie
Dès son plus jeune âge, Stéphanie se passionne pour les arts. Douée pour le dessin et la peinture, elle entame des études en graphisme au Collège Marie-Victorin et termine un baccalauréat en arts et sciences à l'Université de Montréal. Au fil des ans, elle suit divers ateliers pour parfaire sa formation artistique (Académie des beaux-arts de Montréal, Art neuf). Sa démarche, essentiellement figurative, accorde une place importante au sujet humain. L’étude du corps, les visages et ses multiples expressions la fascinent. Ses médiums de prédilection sont l’huile, le pastel sec, l’aquarelle et le graphite. Ses talents artistiques et son engagement social sont mis à profit par le biais d'ateliers d'art qu'elle anime auprès d'une clientèle présentant une déficience intellectuelle.

L’écriture se présente à elle comme un besoin viscéral de raconter des histoires. D’abord comme parolière du groupe Azura, qu’elle fonde avec Marc Melillo. Ensuite, comme romancière et dramaturge. Inscrite à différents ateliers d’écriture, elle publie deux romans (L’effet domino en 2009 et Une fille trop curieuse en 2015) et signe sept pièces de théâtre, dont cinq seront présentées par les Production Francs-Jeux, troupe qu’elle cofonde en 2011. Deux de ses créations remportent le prix du meilleur texte lors du concours Création-Production-Théâtre de la FQTA (Le choix en 2012 et 19 jours entre parenthèses en 2014.)

Dans ses écrits, elle explore à fond la nature humaine, avec ses faiblesses, ses forces et ses contradictions, car tout n’est jamais complètement noir ou blanc.

L’écriture et les arts visuels sont pour elle, deux passions indissociables.
Photo Martine Doyon